Accueil

Stu situ, cù l'aiutu di l'ADECEC, prisenta un travagliu persunale di ricerche fattu nant'à a Guerra di Quattordeci,

in lu paese di SANT'ANDRIA DI U COTONE (Francescu DOMINICI).

Ce site, avec l'aide de l'ADECEC, est le résultat d'un travail de recherches personnelles mené sur la Guerre de 14/18,

dans le village de SANT'ANDRIA DI U COTONE.

Quand on ne tuera plus, ils seront bien vengés (Paul ELUARD)

I ringraziamenti

les remerciements à :

L’associu l’ADECEC

José BOURGUIGNON

Eric MARCHAL

Franck

Ours CAPOROSSI

Site CHTIMISTE.com

Jean-Louis LORIAUT

Laetitia FILIPPI

BATTESTINI Jean

Joseph Antoine PERETTI

Ghjacumu CULIOLI

Louis PERPOLI

Guy VIOLINI

Laetitia FILIPPI et Jacqueline BOURDET

Christiane PADOVANI

Maryline LE SAULCE

E famiglie ERCOLE, DOMARCHI, PESTEIL, BONTEMPI, PARSI….

U merre di SANT’ANDRIA DI U COTONE

A secretaria di a casa cumuna di SANT’ANDRIA DI U COTONE

Amandine, per a prisentazione di stu travagliu, Annabelle , Battì, è tutti i mei per a so pazienza !

Pierre BARRE, per u so travagliu nant'à i Munumenti à i Morti, in lu situ di :

  Sant'Andréa-di-Cotone

È quelli chì mi ne sò smenticatu………

 

Bilan de la Grande Guerre à SANT”ANDRIA DI U COTONE

 La moyenne d’âge des « Poilus » est de 29 ans.

Les plus jeunes ont 17 et 18 ans. Le plus vieux 61 ans

Les ¾ sont nés au village.

40 % sont des agriculteurs.

 

3 Enfants de Troupe : dont 1 de 17 ans !

1 Famille a perdu 4 des siens : 2 fils et 2 petits-fils....

2 Familles ont perdu 3 des leurs…

3 Familles ont perdu 2 des leurs…

 

Presque 1 mobilisé sur 3 ne reviendra pas. Le tiers des hommes du recensement de 1906…

Le rapport Morts/Habitants du village : 7,33%, est le double de la moyenne française : 3,53% !

Chì spaventu stu bilanciu in lu paese ! Quelle épouvante ce bilan au village !

 

Et durant cette Grande Guerre :

1,3 milliard d'obus tirés durant le conflit.

9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils.

3 millions de veuves et 6 millions d'orphelins.

40% du contingent français fut touché de façon invalidante

et 11 à 14% de ces blessés l'ont été au visage.

Sur les champs de bataille :

5760 morts par jour, d’août 1914 au 11 novembre 1918.

4 tués toutes les minutes.

1 tué toutes les 15 secondes….